Guide complet sur l’isolation thermique par l’extérieur (ITE)

22/05/2024 | Non classé

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est une technique de rénovation énergétique de plus en plus populaire. Elle vise à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, réduire les factures de chauffage, et rafraîchir l’apparence des façades. Ce guide couvre les principes de l’ITE, ses avantages, les matériaux utilisés, les techniques de mise en œuvre, et les coûts impliqués, vous aidant à décider si cette méthode est adaptée à votre projet.

Qu’est-ce que l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) ?

L’ITE consiste à envelopper les murs extérieurs d’une couche d’isolant, suivie d’un revêtement protecteur. Cette technique est utilisée tant pour les travaux de rénovation que pour les constructions neuves. Elle permet de réduire les pertes de chaleur, de supprimer les ponts thermiques, de protéger le bâti et d’améliorer l’esthétique des façades. Ces avantages rendent l’ITE particulièrement intéressante pour les projets de rénovation ou de ravalement de façade, optimisant à la fois le confort thermique et acoustique tout en augmentant la valeur patrimoniale du bâtiment. Il existe de nombreux accessoires ITE, pour combler chaque pont thermique lors d’une rénovation de façade.

Les avantages de l’ITE

Performance thermique

L’ITE améliore l’efficacité thermique en enveloppant le bâtiment d’une couche d’isolant, ce qui supprime les ponts thermiques et réduit les pertes de chaleur. Cela permet des économies d’énergie considérables, diminuant les besoins en chauffage et en climatisation et réduisant ainsi les factures d’énergie et l’impact environnemental.

Confort et santé

L’ITE offre un confort acoustique en atténuant les bruits extérieurs et un confort hygrothermique en régulant l’humidité et en maintenant une température constante à l’intérieur. Cela crée un espace de vie plus sain, particulièrement bénéfique pour les personnes sensibles aux variations climatiques et aux problèmes d’humidité. Un confort de vie amélioré.

Esthétique et protection du bâti

L’ITE embellit les façades en recouvrant les murs extérieurs d’un revêtement isolant et décoratif, masquant ainsi les imperfections et les signes de vieillissement. Elle protège également le bâti contre les intempéries, les variations climatiques et les agressions extérieures, prolongeant ainsi la durée de vie des structures.

Valorisation du patrimoine

En améliorant l’efficacité énergétique et l’esthétique du bâtiment, l’ITE contribue à la valorisation du patrimoine, augmentant la valeur marchande et rendant la propriété plus attractive pour les futurs acheteurs ou locataires. En sommes, l’ITE offre de nombreux atouts pour l’habitat. Retrouvez d’ailleurs notre comparatif entre l’isolation extérieure et l’isolation intérieure.

Les matériaux isolants utilisés en systèmes ITE

Les isolants minéraux

– Laine de verre : Fabriquée à partir de verre recyclé, elle offre une excellente performance thermique et acoustique, et résiste à l’humidité et aux moisissures.

– Laine de roche : Fabriquée à partir de basalte, elle est reconnue pour ses propriétés isolantes, sa résistance au feu et sa durabilité.

Les isolants synthétiques

– Polystyrène expansé (PSE) : Léger et rigide, il offre une faible conductivité thermique et une bonne résistance à l’humidité. Découvrez le Compacfoam.

Polyuréthane : Utilisé sous forme de panneaux rigides ou de mousse projetée, il offre une isolation thermique supérieure et une bonne durabilité. Chez Arktic, nous avons misé sur la Purenit.

Les isolants naturels

– Chanvre : Écologique, il offre de bonnes performances thermiques et acoustiques et résiste à l’humidité et aux moisissures.

– Fibres de bois : Fabriquées à partir de déchets de bois recyclés, elles offrent une excellente isolation thermique et acoustique et sont perméables à la vapeur d’eau.

– Fibres de lin : Issues des tiges de lin, elles régulent l’humidité et sont faciles à installer.

– Laine de coton : Fabriquée à partir de fibres de coton recyclées, elle offre une bonne isolation thermique et acoustique et résiste à l’humidité et aux moisissures.

Tableau comparatif des différents matérieux isolants pour l’ITE

MatériauxPerformances thermiquesPerformances acoustiquesRésistance à l’humiditéDurabilitéUsages principaux
Laine de verreBonneBonneBonneBonneRénovation, nouvelles constructions, murs, toits
Laine de rocheTrès bonneTrès bonneTrès bonneExcellenteBâtiments industriels, murs extérieurs, toits
Polystyrène expansé (PSE)ExcellenteMoyenneTrès bonne BonneFaçades, murs extérieurs
PolyuréthaneExcellenteBonneTrès bonne Très bonne Murs extérieurs, toits, sols
ChanvreBonneBonneBonneBonneMurs, cloisons intérieures, toitures
Fibres de boisTrès bonneTrès bonneMoyenneBonneMurs extérieurs, toitures
Fibre de linBonneBonne MoyenneBonneMurs, cloisons intérieures
Laine de cotonBonneBonneBonneMoyenneMurs, cloisons intérieures, toitures
Tableau comparatif des matériaux isolants pour l’isolation thermique extérieure

Techniques de mise en œuvre de l’ITE en façade

ITE sous enduit

L’ITE sous enduit consiste à appliquer une couche d’isolant sur les murs extérieurs, suivie d’une ou plusieurs couches d’enduit de finition. Les étapes typiques incluent la préparation de la surface, la pose de l’isolant, l’application du sous-enduit et la finition. Cette technique améliore l’esthétique des façades et offre une bonne protection contre les intempéries, mais elle est plus complexe et coûteuse à mettre en œuvre.

ITE sous bardage rapporté

L’ITE sous bardage rapporté implique l’application d’un isolant suivi d’une ossature sur laquelle est fixé le bardage. Les étapes incluent la préparation de la surface, la pose de l’isolant, l’installation de l’ossature et la fixation du bardage. Cette technique offre une grande flexibilité en termes de matériaux et de finitions, et permet de remplacer ou réparer facilement les éléments du bardage. Elle nécessite toutefois un entretien régulier selon le matériau du bardage. Découvrez tout de suite le blok bardage.

ITE en vêtage ou vêture

L’ITE en vêtage ou vêture consiste à appliquer des panneaux préfabriqués directement sur la façade du bâtiment. Ces panneaux intègrent à la fois l’isolant et la finition, offrant une solution tout-en-un. Cette technique est rapide et efficace, mais elle offre moins de choix de finitions et peut-être coûteuse.

Traitement des points singuliers en ITE

En plus de ces trois techniques de pose, le traitement des points singuliers, tels que les fenêtres (précadres et appuis de fenêtre), les portes (seuils) et les angles, est crucial pour garantir l’efficacité de l’ITE. Les zones sensibles sont renforcées avec des matériaux spécifiques pour éviter les ponts thermiques et assurer une isolation continue et durable.

Coût de l’isolation thermique par l’extérieur

Facteurs influençant le coût

– Matériaux : Le coût des matériaux isolants varie considérablement (polystyrène expansé, polyuréthane, laine de roche, etc.).

– Surface à isoler : Plus la surface est grande, plus le coût total augmente.

– Main-d’œuvre : Le coût de la main-d’œuvre dépend de la complexité du projet et de la région.

Estimations de coûts

– Isolation sous enduit : 120 à 190 €/m²

– Isolation sous bardage : 140 à 230 €/m²

– Isolation en vêture : 100 à 200 €/m²

Aides financières disponibles

– Crédit d’impôt : Permet de déduire une partie des dépenses d’ITE de l’impôt sur le revenu.

– Éco-prêt à taux zéro : Prêt sans intérêt pour financer l’ITE, jusqu’à 30 000 euros.

– Subventions locales : Aides locales et régionales pour les projets de rénovation énergétique.

Réglementation de l’ITE en France

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) en France est encadrée par des réglementations strictes pour améliorer la performance énergétique des bâtiments et réduire leur impact environnemental.

RE 2020 : En vigueur depuis janvier 2022, elle vise à réduire la consommation énergétique des bâtiments et leur empreinte carbone. Elle impose des exigences strictes sur la performance thermique et l’empreinte environnementale des matériaux.

Normes et certifications : Les normes NF et européennes, telles que la certification ACERMI, garantissent la qualité et la performance des isolants utilisés en ITE.

Formalités administratives : Les travaux modifiant l’aspect extérieur nécessitent une déclaration préalable, et une autorisation est requise si l’ITE empiète sur le domaine public.

Questions fréquentes sur l’ITE

Quelle épaisseur d’isolant choisir ?

L’épaisseur recommandée varie entre 100 et 200 mm selon le type d’isolant et la performance thermique souhaitée.

L’ITE est-elle compatible avec tous les types de façades ?

Oui, l’ITE est compatible avec la plupart des façades (brique, béton, parpaing, bois, pierre). Des ajustements peuvent être nécessaires pour les façades en mauvais état ou les bâtiments historiques. Apprenez en plus sur la gestion des charges lourdes dans l’ITE.

Quels sont les délais pour une isolation par l’extérieur ?

Les délais varient de 2 à 4 semaines pour une maison de taille moyenne, selon la surface et la complexité du chantier.

Comment entretenir une façade isolée par l’extérieur ?

L’entretien consiste à nettoyer régulièrement et à réparer les fissures ou dommages. Les bardages en bois nécessitent des traitements supplémentaires contre l’humidité et les insectes.

Ce guide offre une vue d’ensemble complète sur l’ITE, vous permettant de comprendre ses nombreux avantages, les matériaux utilisés, les techniques de mise en œuvre et les coûts impliqués.